DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Européens à Kiev pour soutenir les autorités avant la présidentielle


Ukraine

Les Européens à Kiev pour soutenir les autorités avant la présidentielle

Les ministres polonais et suédois des Affaires étrangères sont venus réaffirmer leur aide afin d’assurer une élection qu’ils jugent “cruciale” pour sortir de la crise. Des soldats ukrainiens ayant participé à la sécurité des scrutins en Irak ont été envoyés dans les régions orientales en vue du 25 mai.

Confronté à un risque accru de partition venant de l’Est, Oleksandr Turchynov, le président ukrainien par intérim en a de nouveau appelé à ses populations : “je demande aux habitants des régions de Donetsk et Louhansk de faire leur devoir. Vous devez soutenir l’opération anti-terroriste et ainsi vaincre les terroristes et les séparatistes dans les régions de Donetsk et Louhansk.”

Sur le terrain, la tension demeure très forte à neuf jour du scrutin présidentiel. Dans la région de Slaviansk, les insurgés pro-russes n’entendent pas baisser les armes. Bien au contraire, ils affirment qu’ils iront jusqu’au bout. Ils construisent même des points de contrôle sur certains axes décisifs.

“Aujourd’hui, nous contrôlons un point stratégique sur la route principale entre Rostov et Kharkiv. Notre objectif, c’est de repousser une attaque des forces fidèles à la junte de Kiev. Nous resterons ici jusqu’au dernier. Nous construisons des bunkers”, explique cet homme qui se présente comme un séparatiste pro-russe.

Un mois après le lancement de l’opération militaire de Kiev, les affrontements entre l’armée ukrainienne et les séparatistes armés se multiplient, mais la sécession progresse inexorablement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Berlin s'apprête à ouvrir l'exposition consacrée à David Bowie