DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une fusée russe part en fumée après son lancement

Vous lisez:

Une fusée russe part en fumée après son lancement

Taille du texte Aa Aa

C’est un nouveau coup dur pour l’industrie spatiale russe. Une fusée Proton-M transportant un satellite de télécommunications est partie en fumée ce vendredi matin quelques minutes après son lancement depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Une panne de moteur est survenue pour une cause encore indéterminée à une altitude de 160 km, d’après Roskosmos, l’agence spatiale russe qui a chargé une commission “d’analyser les données télémétriques pour découvrir les raisons de cette situation”. Le chef de Roskosmos a avancé que la fusée et le satellite s‘étaient consumés entièrement en raison de la cargaison d’un combustible hautement toxique, l’heptyle, et qu’aucun débris n‘était retombé sur Terre.

C’est la deuxième fois en moins d’un an, qu’un tel échec se produit après le lancement d’une fusée russe Proton-M.

Le satellite qu’elle transportait ce vendredi avait été fabriqué par Astrium, la filiale d’Airbus Group. Il devait améliorer l’accès internet et les télécommunications dans les parties les plus reculées de la Russie.

La perte du satellite retarde un certain nombre de projets commerciaux de trois ou quatre ans.

Avec AFP et Reuters