DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Drame minier : la colère sociale s'amplifie en Turquie

Vous lisez:

Drame minier : la colère sociale s'amplifie en Turquie

Taille du texte Aa Aa

De nouveaux corps ont été sortis dans la nuit de vendredi à samedi de la mine de Soma en Turquie.

L’explosion survenue mardi aurait tué plus de 292 mineurs, selon un bilan officiel provisoire. Les autorités estiment qu’une dizaine de victimes sont toujours sous terre, une centaine selon les syndicats miniers.

Les manifestations contre le gouvernement se multiplient un peu partout dans le pays : à Soma, à Izmir ou encore à Istanbul. A chaque fois, elles sont réprimées, décuplant la contestation sociale.

Une partie de la population reproche au Premier ministre son manque d’empathie, mais aussi sa négligence concernant les mesures de sécurité dans les mines turques.

Recep Tayyip Erdogan – qui doit annoncer prochainement sa candidature à l‘élection présidentielle du 10 août – a prié avec la foule à Istanbul. Il a promis qu’il y aurait une “enquête approfondie”.

La compagnie privée qui gère la mine de Soma a, elle, indiqué que l’hypothèse d’un court-circuit sur un transformateur électrique n‘était plus privilégiée. Une explosion de poussière de charbon pourrait être à l’origine de la déflagration, d’après elle.