DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'avenir du tourisme compromis par les attentats au Kenya


Kenya

L'avenir du tourisme compromis par les attentats au Kenya

Les acteurs du tourisme sont inquiets au Kenya suite à la recrudescence des attentats.

Ce vendredi, deux bombes ont explosé sur un marché de Nairobi faisant au moins dix morts et 90 blessés. Début mai, c’est la ville côtière de Mombassa qui était visée.

Conséquence : la Grande-Bretagne, les États-Unis, la France ou le Canada ont relevé leur niveau d’alerte, déconseillant à leurs ressortissants de se rendre sur la côte kényane.

Un voyagiste a même fait rapatrier 400 touristes vers Londres, un coup dur pour le secteur économique le plus important du pays.

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, a donc “exhorté” ses compatriotes “à être vigilants et à signaler tout mouvement suspect. C’est une bataille que nous devons livrer ensemble pour gagner”, a-t-il déclaré.

Cette bataille, les autorités la mènent contre les islamistes shebab de Somalie, soupçonnés d‘être les auteurs de ces attentats.

Les réfugiés somaliens sont donc particulièrement contrôlés à Nairobi, depuis l’attaque par un commando islamiste du centre commercial Westgate qui avait fait 67 morts en septembre dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Drame minier : la colère sociale s'amplifie en Turquie