DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le fossé entre les Britanniques et l'UE "s'est agrandi"


Royaume-Uni

Le fossé entre les Britanniques et l'UE "s'est agrandi"

Les Britanniques feront partie des premiers à aller voter lors des élections européennes. Ils sont appelés aux urnes ce jeudi, comme les Néerlandais. Et leur scrutin coïncide avec des élections locales. 73 eurodéputés britanniques doivent être désignés.

Interrogés au début de ce mois à Londres, des passants affirmaient méconnaître le scrutin européen. “Nous ne savons rien sur les élections européennes. Nous sommes Britanniques, mais nous ne savons pas ce qui se passe en Europe. Nous en faisons partie, mais nous ne savons rien”, déplorait une femme.

Un autre résident déplorait un manque de transparence. “Il n’y a pas assez de transparence sur ce qui se passe à Bruxelles et sur la façon dont ça affecte la vie des gens ici.”

Selon Katie Ghose, responsable de l’organisation Electoral Reform Society, le fossé entre les institutions européennes et les électeurs britanniques est plus important qu’avant. “95 % des électeurs britanniques ne savent pas qui est leur eurodéputé, ce qui est assez choquant, c’est un autre exemple du fossé qu’il y a entre les électeurs britanniques et les affaires européennes. Nous pourrions faire quelque chose de simple : changer le système électoral. Aucun des partis ou des électeurs n’aime vraiment le système que nous avons actuellement.”

Selon , un sondage réalisé pour l’Independent on Sunday, Ukip, le parti de Nigel Farage, parti anti-européen, anti-immigration, qui est pour une partie des Britanniques, un parti d’extrême-droite, se dirige vers une victoire écrasante.

Mais il n’a pas l’apanage de l’euroscepticisme. Au sein du parti conservateur du Premier ministre, il est au plus haut. Ce qui a conduit David Cameron à s’engager à renégocier les liens de son pays avec l’Union européenne, avant l’organisation d’un référendum en 2017 sur une éventuelle sortie de l’UE.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : Poutine dit retirer ses troupes et demande à Kiev de faire pareil