DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après les inondations, une catastrophe épidémiologique menace les Balkans

Vous lisez:

Après les inondations, une catastrophe épidémiologique menace les Balkans

Taille du texte Aa Aa

Un quart de la population bosnienne est touché par les pires intempéries qu’aient connu les Balkans en un siècle. Ici, près de 100 000 personnes ont dû être évacuées. C’est le plus grand exode depuis la fin de la guerre, en 1995. Les autorités craignent une “catastrophe épidémiologique” si ces zones ne sont pas rapidement nettoyées. D’autant plus que les températures devraient désormais atteindre les 30 degrés.

“Les glissements de terrain détruisent le pays. Nous en avons enregistré plus de 2000. Et en plus, nous avons près de 9 400 champs de mines sous près de 200 kilomètres de glissements de terrain”, explique le ministre bosnien des Affaires étrangères, Zlatko Lagumdzija.

En Serbie voisine, plus de 25 000 sinistrés ont été évacués. À Belgrade, des milliers de volontaires continuent à renforcer les digues le long de la Save, un affluent du Danube qui devrait atteindre de nouveaux pics.