DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Geert Wilders découpe le drapeau européen à Bruxelles


Le bureau de Bruxelles

Geert Wilders découpe le drapeau européen à Bruxelles

Il aime les symboles et les coups d‘éclat.
À Bruxelles, devant le Parlement, Geert Wilders fait campagne contre l’Europe.
À deux jours des élections, ciseaux à la main, le populiste néerlandais découpe une des étoiles du drapeau européen. Un geste beaucoup plus fort que des mots.
“Nous ne voulons pas de Bruxelles, nous ne voulons pas de l’Union européenne et je vais ramener cette étoile aux Pays-Bas et la donner au peuple néerlandais, afin de montrer que nous n’avons pas besoin de ce drapeau européen et que nous sommes fiers de notre propre drapeau néerlandais.”

Il espère que son Parti pour la liberté, anti-immigré et anti-islam, remportera cinq sièges. Objectif : peser au Parlement européen en s’alliant avec le Front national français de Marine Le Pen et d’autres partis d’extrême droite européens.

Même si le parti de Geert Wilders est bien placé dans les sondages néerlandais, les eurosceptiques n’auront pas une majorité à l‘échelle européenne. Mais même sans prendre le pouvoir, ils sont certains d’obtenir une chose : plus d’influence.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Une surprise à la tête de la Commission européenne n'est pas à exclure