DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres à la recherche des lycéennes enlevées par Boko Haram


Nigéria

Londres à la recherche des lycéennes enlevées par Boko Haram

L’appareil de reconnaissance promis par Londres pour retrouver les plus de 200 lycéennes enlevées au Nigeria, tombe en panne au Sénégal. Parti dimanche de Londres, l’avion a atterri au Sénégal pour réparation avant de rejoindre le Ghana d’où il doit opérer.

La Grande-Bretagne participe à l’engagement de la communauté internationale contre Boko Haram, le mouvement islamiste qui sévit au Nigeria où il a capturé, il y a plus d’un mois, ces de jeunes filles dont certaines auraient été mariées de forces à des combattants extrémistes.

Mais les lycéennes ne sont pas les premières victimes du groupe, comme en témoigne Alhaji Ali Hassan. “On ne peut pas se défendre. Ils ont toutes sortes d’armes. L’armée (qui est censée nous protéger) est juste à côté. Mais elle refuse de nous défendre parce qu’elle a peur. Comment faire ?”

De Paris à Abuja en passant par Cannes, célébrités et anonymes se mobilisent pour ces lycéennes dont l’enlèvement a le triste mérite d’attirer l’attention sur le sort des civils, victimes de Boko Haram depuis plusieurs mois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mine de Soma : nouvelles arrestations en Turquie