DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : les autorités "not Happy" après la mise en ligne d'un lipdub jugé vulgaire

Vous lisez:

Iran : les autorités "not Happy" après la mise en ligne d'un lipdub jugé vulgaire

Taille du texte Aa Aa

“Happy”, la chanson de Pharrell Williams a fait des émules jusqu’en Iran, ce qui n’a pas rendu particulièrement “Happy” les autorités locales.
Ainsi, six jeunes iraniens, qui apparaissent dans une version lipdub du hit, ont été arrêtés pour “avoir heurté la chasteté du public”.
Sur la vidéo on peut voir trois hommes et trois femmes non-voilées chanter et danser dans les rues et ur les toits de Téhéran.

Mais la police a agit rapidement, explique ce brigadier :

“Ils ont été identifiés au bout de deux heures et interpellés au bout de six. Je peux vous assurer que la police réagit très rapidement dans ce genre de cas. Nous identifions les individus fautifs, et nous nous occupons d’eux”.

La question des libertés publiques et des droits des femmes est revenue au centre des débats depuis l‘élection du modéré Hassan Rohani. Le président a demandé à la police de faire preuve de tolérance sur la question du voile, une position dénoncée par les conservateurs.

Cinq des six personnes interpellées auraient été relâchées sur caution. La police iranienne compte bien découvrir qui a mis en ligne la vidéo. Les jeunes incriminés assurent qu’elle a été postée sans leur consentement.

Internet est étroitement surveillé en Iran, et l’accès à la plupart des réseaux sociaux est bloqué.