DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les élections européennes sont "cruciales" pour la Bulgarie

Vous lisez:

Les élections européennes sont "cruciales" pour la Bulgarie

Taille du texte Aa Aa

Le scrutin européen en Bulgarie pourrait entraîner des élections législatives anticipées. C’est ce qu’avancent certains si le principal parti d’opposition, le conservateur Gerb, se retrouve en tête dimanche prochain. Selon des médias, des sondages, le placent en seconde position, juste derrière la Coalition pour la Bulgarie conduite par le Parti socialiste. Le gouvernement actuel, soutenu par les socialistes et les libéraux, est minoritaire et a fait face à plusieurs motions de censure depuis sa prise de fonction l’an dernier.

Selon le politologue Ognyan Minchev, les élections européennes sont “d’une importance cruciale” pour la Bulgarie. “Les très fortes protestations publiques, l’an dernier n’ont pas pu renverser ce gouvernement, pas à cause d’un soutien de l’opinion, mais parce qu’il est aux commandes de toutes les institutions du pouvoir, y compris celle de l’oppression. Les élections européennes seront un autre test de l’opinion publique”. Elles permettront de savoir “si les électeurs bulgares sont d’accord ou pas d‘être gouvernés de cette façon”.

À Sofia, certains résidents estiment au contraire qu’il y a peu d’intérêt pour ces élections européennes et que le taux de participation ne sera pas élevé. Seul l’objectif “d’avoir un gros salaire à Bruxelles, motivent certaines personnes”, lance Diana, une résidente.

La méfiance est de mise en Bulgarie, où le gouvernement a fait face à des manifestations récurrentes contre la pauvreté et la corruption.

Une corruption qui pousserait les Bulgares à faire davantage confiance à l’Union européenne qu‘à leurs propres institutions.

Autre donnée non-négligeable pour le pays le plus pauvre des 28, ses liens avec la Russie. La Bulgarie dépend presqu’entièrement de Moscou pour son approvisionnement en énergie. Selon des sondages, entre 40 % et 53 % des Bulgares sont opposés à des sanctions contre Moscou.

Avec AFP et Reuters