DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup d'envoi des élections européennes

Vous lisez:

Coup d'envoi des élections européennes

Taille du texte Aa Aa

Britanniques et Néerlandais sont les premiers à voter aujourd’hui pour renouveler le Parlement européen. Deux pays qui affichent une tendance générale au sein de l’Union : les Eurosceptiques ont le vent en poupe.

L’UKIP, formation populiste de l’Anglais Nigel Farage, est en tête avec 30 % des intentions de vote. Il devance les travaillistes et les conservateurs, malgré de récentes déclarations xénophobes.

Aux Pays-Bas, le parti islamophobe de Geert Wilders est donné favori. Le PVV pourrait s’allier au Front National français, crédité de 23 % des suffrages, au sein d’un groupe d’extrême droite. Mais contrairement aux Néerlandais, les Français devront attendre dimanche pour faire leur choix. L’occasion de demander aux habitants d’Amsterdam s’ils ont une image positive de l’Europe.

“Pas vraiment, non”, explique une femme. “Quand nous avons créé l’Union européenne, cela n’a pas amélioré les choses. Et depuis l’introduction de la monnaie unique, tout est plus cher. Je n’aime pas vraiment ça.”

“Moi, j’en ai une image positive”, rétorque un cycliste. “Nous avons de nombreuses raisons d‘être reconnaissants. Cet euroscepticisme est injuste. Beaucoup d’emplois ont été créés, et l’ouverture des frontières nous a été bénéfique.”

Demain, l’Irlande et la République tchèque se prononceront. Samedi, ce sera au tour de la Lettonie, la Slovaquie, et Malte. Les 21 États membres restants voteront dimanche.

Elections au Parlement européen