DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée prend finalement le pouvoir en Thaïlande


Thaïlande

L'armée prend finalement le pouvoir en Thaïlande

L’armée thaïlandaise a décidé de régler la crise politique à sa manière… Un coup d’Etat était en cours depuis ce vendredi matin. Les militaires ont instauré un couvre-feu dans tout le pays, interdit tout rassemblement de plus de cinq personnes, suspendu la constitution et ordonné la convocation de tous les membres du gouvernement avant la fin de la journée.

La télévision publique a été mise en veille, après avoir diffusé l’annonce du général Prayuth Chan-Ocha, qui a annoncé en direct prendre le pouvoir afin de permettre le retour à la paix sociale et la mise en place de réformes.

Ce coup de théâtre intervient après sept mois de crise politique, qui ont vu la Thaïlande se diviser dans la rue entre supporters de l’ancienne Première ministre Yingluck Shinawatra, destituée le 7 mai, et ses adversaires, qui ont occupé des bâtiments publics et paralysé Bangkok à de nombreuses reprises.

Les représentants des différentes factions se sont réunis ce matin, réunion lors de laquelle les généraux ont tenté, en vain, de faire concilier les points de vue une dernière fois. Qu‘à cela ne tienne, l’armée a alors pris le pouvoir.

C’est le 18e coup d’Etat depuis l’instauration de la 
monarchie constitutionnelle en Thaïlande, en 1932.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Washington renforce son soutien au Nigéria