DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le duo Adam Sandler Drew Barrymore de retour dans "Blended"


Culture

Le duo Adam Sandler Drew Barrymore de retour dans "Blended"

Après “Demain, on se marie” et “Amour et Amnésie”, Adam Sandler et Drew Barrymore retombent amoureux pour la troisième fois dans “Blended”. Le décor, cette fois-ci, un hôtel de luxe et un safari en Afrique durant une semaine, avec pour chacun, ses enfants respectifs.

“C’est vraiment une jolie histoire. Et se retrouver comme ça en Afrique, c‘était le petit plus du film, mais tout est vraiment basé sur les relations, la communication, la famille et le fait d‘être de bons parents. J’aime ça”, explique l’acteur Adam Sandler.

Dans “Blended”, Adam Sandler et Drew Barrymore jouent deux parents célibataires. Il est veuf, elle est divorcée et ils se retrouvent par hasard lors d’un voyage organisé après un rendez-vous galant ayant tourné au fiasco.

“Drew fait partie de ma famille, je la connais depuis son plus jeune âge et nous sommes très proches. C‘était son idée de faire ce film, de faire un autre film ensemble et j’ai trouvé ce film-là, j’ai eu beaucoup de chance”, assure Adam Sandler.

Bella Thorne, la jeune actrice de 16 ans star de Disney, s’est greffée au duo Sandler-Barrymore. Bella Thorne est devenue populaire grâce à la série “Shake It Up”. “Blended” est son premier film et pour se mettre dans la peau de son personnage, l’adolescente s’est presque livrée à une introspection.

“J’ai vraiment fouillé dans cette période de l‘âge dit ingrat, j’ai cherché. J’ai regardé d’anciennes photos et je me suis dit : “oh mon Dieu que j‘étais laide ! J‘étais vraiment moche. Comment pouvait-on m’aimer ? Oh mon Dieu, je ne peux pas croire que je ressemblais à ça”. Donc, je comprends très bien mon personnage dans le film”, explique la jeune actrice Bella Thorne.

“Blended”, sort dès maintenant sur la plupart des écrans européens.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Ohrid, cité macédonienne inscrite à l'Unesco

life

Ohrid, cité macédonienne inscrite à l'Unesco