DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quel est le statut de Jérusalem ?

Vous lisez:

Quel est le statut de Jérusalem ?

Taille du texte Aa Aa

Dans cette édition, Utalk se penche sur la question de Lesley (Londres) :

“Ville sainte pour les trois grandes religions monothéistes, Jérusalem est considérée à la fois, par les Israéliens et les Palestiniens comme leur capitale. Quel est aujourd’hui, le statut officiel de la ville ?”

Sébastien Boussois, docteur en sciences politiques et conseiller scientifique de l’Institut MEDEA (Bruxelles) lui répond :

“Le fait que Jérusalem soit une ville trois fois sainte ne résout évidemment pas la question politique parce que Jérusalem est une ville malheureusement sans statut. Elle est inclassable à l’Unesco. Elle devait faire l’objet d’une loi du droit international et d’une résolution des Nations Unies qui incluait le plan de partage de la Palestine en 1947 et qui malheureusement, n’a pas été respectée par les parties.
Le plan de partage prévoyait un État juif, un État de Palestine, la ville de Jérusalem comme zone internationale et en particulier la question des lieux saints. Jérusalem a été occupée depuis 1947, mais également depuis 1967 avec une reconquête par les Israéliens de la partie de la Vieille ville que les Jordaniens avaient prise de force. En 1980, la ville a été désignée par la Knesset comme “capitale réunifiée de l‘État d’Israël”, mais une capitale qui n’est reconnue par personne dans le monde puisque aucune ambassade n’y est présente. Elles sont toutes à Tel Aviv.
Par cet acte fort de faire de Jérusalem cette capitale réunifiée pour l’Etat d’Israël, de demander aux Palestiniens de la reconnaître, de leur demander d’abandonner Al Quds (ou Al Qods, nom arabe de Jérusalem) comme leur propre capitale, on voit qu’on est véritablement dans une impasse politique, sociologique et géopolitique. Évidemment, elle ne pourra être résolue qu‘à travers un accord global , en tout cas par autre chose que ce que les accords d’Oslo avaient envisagé, c’est-à-dire une remise au lendemain d’un problème qui est crucial pour les Israéliens et les Palestiniens.”

Si vous voulez poser une question dans U talk, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.