DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : journée noire pour l'armée, attaquée dans l'est


Ukraine

Ukraine : journée noire pour l'armée, attaquée dans l'est

Au moins 17 soldats ukrainiens ont été tués ce jeudi dans l’est du pays, dont la quasi-totalité près de Volnovakha, une ville située au sud de Donetsk.

Les troupes gouvernementales qui tenaient un poste de contrôle militaire se sont fait attaquer par des groupes lourdement armés. D’intenses combats ont suivi faisant donc une quinzaine de morts et une trentaine de blessés dans les rangs de l’armée. On ignore le bilan du côté des assaillants.

Viktor habite le village voisin de Vladimirovka. Il raconte avoir été prévenu par sa fille. “Ca a commencé vers 5 heures du matin, dit-il. Je suis venu apporter de l’aide. J’ai transporté les blessés, j’ai donné les premiers soins, du moins j’ai fait ce que j’ai pu.”

A quelques dizaines de kilomètres de là, des miliciens pro-russes exposent les armes qu’ils ont dérobées aux troupes gouvernementales.

Cela fait plus d’un mois que l’armée a lancé une opération pour reprendre le contrôle des régions de l’est tenue par des groupes séparatistes. Une opération loin d‘être couronnée de succès.

C’est dans ce contexte de tensions que doit se dérouler ce dimanche l‘élection présidentielle anticipée voulue par les autorités à Kiev.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Thaïlande : en prenant le pouvoir, l'armée espère ramener le calme