DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite sous haute tension politique pour le pape en Terre Sainte

Vous lisez:

Visite sous haute tension politique pour le pape en Terre Sainte

Taille du texte Aa Aa

Le casse-tête diplomatique va bientôt débuter pour le pape François. Le souverain pontife est attendu à Amman ce samedi, première étape d’une visite de trois jours en terre sainte pour encourager la réconciliation avec les Églises d’Orient.

Le pape prendra un premier bain de foule dans un stade de la capitale jordanienne avant de se rendre sur le Jourdain, à Béthanie, là où fut baptisé le Christ.

Les services de sécurité sont sur le qui-vive car François a choisi de se déplacer dans une voiture ouverte.

“Tout est prêt d’un point de vue logistique pour faire de cette visite un succès”, a confié Mohammed Al Momani, le porte-parole du gouvernement jordanien.

Le pape ira ensuite en hélicoptère à Bethléem, en territoire palestinien où il lui faudra peser ses mots s’il défend – comme son prédécesseur – une solution de paix à deux États, puisqu’il est attendu le lendemain à Jérusalem.

La ville a été placée sous haute sécurité.

De son côté, le Vatican soigne les symboles. Le pape sera en effet accompagné pendant ces trois jours de deux amis de Buenos Aires : un rabbin et un intellectuel musulman.

Le patriarche maronite libanais a, lui, choisi de braver la loi de son pays en se rendant à Jérusalem pour rencontrer François : une première pour un dignitaire religieux libanais depuis la création de d’Israël.