DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ligue des champions : un fauteuil pour deux


Sport

Ligue des champions : un fauteuil pour deux

Real ou Atlético ? C’est forcément un club de Madrid qui va gagner la Ligue des champions.

Les merengue, qui ont pour eux la richesse de leur effectif et leur expérience de l‘évènement, visent la “décima”, une dixième victoire dans l‘épreuve.

Problèmes : Xabi Alonso est suspendu tandis que Pepe, blessé au mollet, et Karim Benzema, touché à l’adducteur gauche, sont incertains.

Quant à l’adversaire, peu de risques de le voir se contenter de défendre, dixit l’entraîneur du Real, Carlo Ancelotti.

Carlo Ancelotti : “L’Atlético essaie toujours d’attaquer, c’est une équipe qui démontre de belles qualités offensives, donc il ne faudra pas hésiter à jouer les contre-attaques. Au Real Madrid, on sait le faire mais on devra aussi utiliser nos autres atouts.”

Du côté de l’Atlético, qui va jouer sa première finale de Ligue des champions depuis celle perdue en 1974 face au Bayern Münich, c’est en attaque que le bât blesse avec les pépins physiques d’Arda Turan et de Diego Costa.

L’attaquant brésilien naturalisé espagnol s’est d’ailleurs rendu à Belgrade cette semaine pour recevoir un mystérieux traitement à base de placenta de jument !

L’entraîneur des colchoneros, Diego Simeone, ne tarit pas d‘éloges quand il s’agit d‘évoquer les qualités du Real.

Diego Simeone : “C’est l’une des meilleures équipes du monde. Nous avons certes gagné le championnat d’Espagne mais nous devrons jouer avec humilité sachant que nous allons affronter une très bonne équipe.”

Deux victoires pour le Real, une pour l’Atlético et un match nul : c’est le bilan des duels entre les deux formations depuis le début de la saison.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Ligue des champions : une affaire rentable