DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Thaïlande : quelques manifestants défient l'armée


Thaïlande

Thaïlande : quelques manifestants défient l'armée

Une centaine de Thaïlandais ont bravé l’appareil militaire ce vendredi pour protester contre le coup d‘État de l’armée. Dans l’ensemble, le calme régnait sur Bangkok, ou la vie semblait avoir repris son cours.

L’ancienne Première ministre Yingluck Shinawatra, forcée à la démission au début du mois, a été placée en détention. Selon les militaires, elle ne devrait pas y rester plus d’une semaine.

L’armée a décidé qu’il était temps de mettre fin à sept mois de crise politique et de violences meurtrières. Il s’agit de forcer les différents partis politiques à se mettre à la table des négociations pour résoudre le problème. Le leader de la junte, le général Prayuth Chan-O-cha, a aussi demandé l’aide de centaines de fonctionnaires.

Le coup d‘État a été vivement condamné par la communauté internationale. Washington allié de toujours de Bangkok a suspendu son aide militaire, qui s‘élève à 3,5 millions d’euros

Les médias sont censurés, la télévision ne diffuse que les bulletins de l’armée. En revanche, les médias sociaux n’ont pas été coupés, permettant ainsi aux internautes thaïlandais de s’exprimer.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En Turquie, manifestations contre la violence policière