DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Une tuerie effroyable" au Musée juif de Bruxelles


Belgique

"Une tuerie effroyable" au Musée juif de Bruxelles

A la veille d‘élections européennes et législatives en Belgique, un lieu symbolique pour la communauté juive a été pris pour cible.

Trois personnes ont été tuées et une grièvement blessée à l’intérieur et à l’extérieur du Musée juif de Bruxelles, en plein centre de la capitale belge.

Un suspect a été interpellé dans la soirée, il est entendu par la police.

La ministre belge de l’Intérieur Joëlle Milquet était sur les lieux en fin d’après-midi :
“la personne en question est sortie de la voiture, garée en double file, il est entré dans le musée juif, où il y a beaucoup de touristes étrangers et autres et il a commencé à tirer rapidement. Il est ressorti et a quitté les lieux. Le bilan est lourd, il y a trois morts, deux hommes et une femme et une personne dans un état grave qui a été emmenée à l’hôpital”.

L’identité des victimes n’est pas encore connue. La ministre de l’Intérieur a fait relever au maximum les mesures de sécurité autour de tous les sites de la communauté juive du pays.

“Notre pays et tous les Belges, quelle que soit leur langue, leur origine ou leurs convictions, sont unis et solidaires face à cette attaque odieuse dans un lieu culturel juif”, a déclaré à la presse Elio Di Rupo, en assurant que “tout est mis en oeuvre” pour “identifier et arrêter le ou les auteurs de ce drame”.

Dans un communiqué ce samedi soir, le président français François Hollande “exprime sa vive émotion et condamne avec la plus grande force la tuerie effroyable intervenue au Musée Juif de Bruxelles”. Il “exprime l’entière solidarité de la France au peuple belge dans cette épreuve et adresse ses profondes condoléances aux familles des victimes”.

Les collections du Musée Juif de Belgique, destinée au grand public, reflètent la vie et l’histoire des populations juives des Pays-Bas et de Belgique depuis le XVIIIe siècle. Appartenant à la Ville de Bruxelles, il n‘était pas l’objet de mesures de protection particulières.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : que va-t-il se passer pour les électeurs du Donbass ?