DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reportage à Donetsk à la veille du scrutin

Vous lisez:

Reportage à Donetsk à la veille du scrutin

Taille du texte Aa Aa

A Donetsk, le calme régnait, ce samedi soir, dans les rues du centre-ville…du moins en apparence.

Les séparatistes ont multiplié les actions pour empêcher l’organisation du scrutin présidentiel, enlevant des responsables locaux ou attaquant des commissions électorales. Un climat de peur difficile à braver pour ceux qui voudraient aller voter.

Un jeune homme, rencontré par notre équipe, estime que « les Ukrainiens paniquent facilement. Ici, ils étaient habitués au calme et ils sont irrités dès qu’il se passe quelque chose. Ils croient que ce qui se passe dans la région de Donetsk et dans d’autres parties de l’est de l’Ukraine, cela va avoir un impact ici », indique-t-il.

“J’ai peur parce que c’est un peu dangereux”, confie une jeune femme. “C’est effrayant de se rendre aux bureaux de vote parce qu’il pourrait y avoir des hommes armés”.

Le leader autoproclamé de « la République populaire de Donetsk » a d’ailleurs averti que ses troupes auraient « recours à la force » pour empêcher le scrutin.

« Il y avait un peu moins de monde que d’ordinaire, ce samedi soir, dans les bars et les restaurants de cette rue du centre-ville de Donetsk, probablement en raison des tensions liées à l‘élection présidentielle », conclut Sergio Cantone, l’un des correspondants d’euronews en Ukraine.