DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Junker prêt à négocier avec les Socialistes

Vous lisez:

Junker prêt à négocier avec les Socialistes

Taille du texte Aa Aa

Voici donc à quoi devrait ressembler le nouveau Parlement européen. Les eurosceptiques et les europhobes pourraient obtenir autour de 140 sièges. Le Parti populaire européen qui regroupe les formations conservatrices reste en tête devant les sociaux-démocrates, mais il perd du terrain. Son candidat à la présidence de la Commission, le luxembourgeois Jean-Claude Junker se voit déjà désigné et il tend la main aux socialistes : «je pense que dans les prochains jours et les prochaines semaines, nous devons discuter non seulement des postes et des désignations, mais nous devons examiner les choses en profondeur, et je suis prêt à discuter principalement avec les Socialistes, parce qu’il n’y a pas de majorité hors d’une “grande coalition” a-t-il déclaré ce matin lors d’une conférence de presse, revendiquant la victoire.

Martin Schulz, choisi par les Sociaux-démocrates pour tenter de succéder à José Manuel Barroso, a dans un premier temps remis en question les projections du parlement européen. Pour rappel, depuis le traité de Lisbonne, ce sont les Eurodéputés qui doivent valider le choix des chefs d’Etat et de gouvernement.

Faute de majorité claire, les dirigeants européens pourraient être amenés à chercher une personnalité acceptable par tous les députés.

Elections au Parlement européen