DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les conservateurs du PPE en quête d'une majorité

Vous lisez:

Les conservateurs du PPE en quête d'une majorité

Taille du texte Aa Aa

Les eurosceptiques et les europhobes pourraient obtenir autour de 140 sièges, répartis entre souverainistes, anti-fédéralistes, non-inscrits et nouveaux arrivants.

Le Parti Populaire Européen – qui regroupe les formations conservatrices – reste en tête devant les sociaux-démocrates même si le PPE perd du terrain.

Le Luxembourgeois Jean-Claude Junker, le candidat des conservateurs à la présidence de la Commission européenne, est lui sûr de sa victoire.

“Je suppose que je serai choisi puisque le PPE a clairement gagné avec de la marge, donc je vais devoir négocier avec d’autres forces politiques pour rassembler une majorité”, a déclaré l’ancien président de l’Eurogroupe.

Un discours tempéré par Martin Schulz, le président sortant du parlement européen, choisi par les sociaux-démocrates pour tenter de succéder à José Manuel Barroso.

“Une chose est claire, le PPE perd 60 sièges au parlement. Ce qui est clair également c’est que sans un accord avec le groupe social-démocrate, il n’y aura pas de majorité possible au parlement”, a estimé Martin Schulz.

Les Libéraux constituent la troisième force politique devant les Verts. Mais, au final, les partis pro-européens perdraient environ 90 sièges.

Les tractations ne font donc que commencer pour constituer une majorité.

Elections au Parlement européen