DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les conservateurs du PPE en quête d'une majorité


monde

Les conservateurs du PPE en quête d'une majorité

Les eurosceptiques et les europhobes pourraient obtenir autour de 140 sièges, répartis entre souverainistes, anti-fédéralistes, non-inscrits et nouveaux arrivants.

Le Parti Populaire Européen – qui regroupe les formations conservatrices – reste en tête devant les sociaux-démocrates même si le PPE perd du terrain.

Le Luxembourgeois Jean-Claude Junker, le candidat des conservateurs à la présidence de la Commission européenne, est lui sûr de sa victoire.

“Je suppose que je serai choisi puisque le PPE a clairement gagné avec de la marge, donc je vais devoir négocier avec d’autres forces politiques pour rassembler une majorité”, a déclaré l’ancien président de l’Eurogroupe.

Un discours tempéré par Martin Schulz, le président sortant du parlement européen, choisi par les sociaux-démocrates pour tenter de succéder à José Manuel Barroso.

“Une chose est claire, le PPE perd 60 sièges au parlement. Ce qui est clair également c’est que sans un accord avec le groupe social-démocrate, il n’y aura pas de majorité possible au parlement”, a estimé Martin Schulz.

Les Libéraux constituent la troisième force politique devant les Verts. Mais, au final, les partis pro-européens perdraient environ 90 sièges.

Les tractations ne font donc que commencer pour constituer une majorité.

Elections au Parlement européen

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tendances en Allemagne, en Italie et en Espagne