DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigel Farage : le perturbateur de la classe politique britannique


Royaume-Uni

Nigel Farage : le perturbateur de la classe politique britannique

Europhobe et populiste, Nigel Farage, le chef du parti Ukip, s’est imposé durant la campagne par son franc-parler, son ton direct sur sa vision de l’Europe : “nous voulons reprendre notre argent à l’Europe, fermer nos frontières, retrouver notre pays”.

Un parti dont bon nombre d’observateurs ont dénoncé le racisme après une campagne d’affichage choc visant les immigrants et aussi les bureaucrates européens. Nigel Farage lui, a mis en avant “une réalité vécue par des millions de Britanniques vivant hors de la bulle de Westminster”.

“Ce que nous avons observé au cours de la dernière décennie, c’est une immigration à une échelle que ce pays n’avait jamais connu avant, et qui laisse des jeunes sans emploi, qui entraîne la baisse des salaires, et la fracture sociale à travers tout le pays. Et tous ces gens au Parlement ne le comprennent pas”.

La solution de Farage, c’est la fermeture des frontières et la sortie de l’Union européenne : le message a porté auprès de tous ceux qui se sentent coupés de la reprise économique.

L’ancien courtier de la City, qui en 1999 a fait gagner à son parti son premier siège au Parlement européen, a imposé un style décontracté et volontairement près des gens. Un style qui a aidé à faire de cet animal politique un sérieux perturbateur dans le paysage policé de la classe politique britannique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nigeria : les lycéennes enlevées par Boko Haram auraient été localisées