DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : après trois jours de vote, l'enjeu de la participation

Vous lisez:

Egypte : après trois jours de vote, l'enjeu de la participation

Taille du texte Aa Aa

Les Egyptiens seront un peu plus nombreux que prévu à se mobiliser pour cette seconde présidentielle depuis la chute de Moubarak en février 2011… Et pour cause : une troisième journée de vote a été ajoutée.
S’agit-il ainsi de conforter la légitimité du candidat Sissi, qui vise un plébiscite?
L’incitation à exercer son devoir civique n’a pourtant pas massivement convaincu.

“Pourquoi on irait voter alors qu’on sait déjà que c’est Sissi qui va gagner?”, interroge, sceptique, Abdellah Ahmed, jeune cairote attablé dans un café.

Un argument certainement partagé; de nombreux bureaux de vote étaient déserts ce mercredi matin dans la capitale.
La prolongation du scrutin, officiellement décidée par la haute commission électorale, est par ailleurs contestée par les observateurs internationaux.

“Les décisions de dernière minute visant des modifications majeures de la procédure électorale devraient être motivées par des circonstances exceptionnelles, avance le responsable de Democracy Interntional Eric Bjornlund. Nos 86 observateurs disséminés sur le territoire égyptien n’ont rien vu qui nécessite de prolonger l‘élection d’un troisième jour.”

La commission électorale avait invoqué “une vague de chaleur faisant que le plus nombre d‘électeurs ne se déplacent que le soir”.
C’est dans la fraîcheur que les égyptiens connaîtront ce mercredi soir les premiers résultats…de la participation.