DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lyon : 4e édition du European Lab

Vous lisez:

Lyon : 4e édition du European Lab

Taille du texte Aa Aa

European Lab est une plateforme européenne d’échanges et de réflexion qui entend donner la parole aux nouvelles générations d’acteurs européens dans les domaines de la culture, de la création, de l’innovation, des nouveaux médias et de l’entreprenariat. Sa quatrième édition se tient à Lyon. Un forum qui se déroule en parallèle au festival des Nuits sonores.

Vincent Carry : “Il y a une fatalité aujourd’hui du personnel politique, des médias aussi en parti, une fatalité qui est tres dangereuse, qui me paraît plus dangereuse que le résultat lui même. Mais je crois que c’est plus la désaffection du projet politique européen tel qu’il est construit aujourd’hui, c’est a dire trop financier, trop technocratique etc que du projet européen lui même. Ce dont, il faut reparler aujourd’hui, c’est d’Europe mais vraiment. De la vie des européens et de ce que c’est que ce projet, en quoi est-ce que nous sommes européens et qu’est-ce que nous voulons vivre aujourd’hui.”

Mykhailo Glubokyin est venu parler de son projet culturel dans la ville de Donetsk à l’est de l’Ukraine. Il s’agit d’une plateforme dédiée aux acteurs culturels de la ville. Elle revendique une culture partagée et indépendante.

Mykhailo Glubokyi : “Donetsk a été sous l’influence de la culture russe, il n’y avait aucun développement de la vie culturelle ukrainienne. On avait de la télévision russe, de la musique pop russe etc et aucun produit culturel ukrainien. Et donc je pense que la culture pourrait et devrait être une bonne fondation pour réunir les gens.”

La créatrice française Agnès B., par ailleurs à l’origine de nombreux projets culturels, faisait partie des invités d’honneur de cette édition.

Agnès B. : “On découvre les autres à travers la culture, on découvre la différence et tant mieux. La différence c’est notre richesse. Alors qu’en ce moment la différence c’est une plaie. C’est ridicule, c’est dramatique.”

Wolfgang Spindler, Euronews : “La culture a toujours été un moteur important pour faire avancer l’idée européenne. A une époque où le nombre des opposants à l’Europe grandit il devient de plus en plus urgent de trouver de nouvelles formes de politique culturelle pour stimuler de l’appétit pour l’Europe plutôt que de la frustration…