DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle manifestation anti-Mondial réprimée au Brésil

Vous lisez:

Nouvelle manifestation anti-Mondial réprimée au Brésil

Taille du texte Aa Aa

La manifestation avait pourtant commencé dans une ambiance bon enfant, emmenée par le célèbre Raoni et 500 autres chefs indiens. Plus d’un millier de personnes s‘étaient rassemblées ce mardi aux abords du stade de Brasilia, pour défendre les droits des peuples indigènes, notamment dans les secteurs de l’Education et de la Santé. Parmi eux, des personnes âgées et des enfants. Des travailleurs sans-toit s‘étaient également joints au défilé.

Mais à 16 jours de l’ouverture du Mondial de football, le Brésil ne veut laisser aucune place aux mouvements sociaux. La police montée a d’abord chargé les manifestants, pour les empêcher de s’approcher du stade Mané-Garrincha, qui abrite le trophée de la Coupe du monde et accueillera plusieurs matchs de la compétition. Certains Indiens ont répliqué en lançant des pierres contre les forces de l’ordre. Ils ont finalement été dispersés à coups de gaz lacrymogènes.

Depuis un an, le Brésil est régulièrement secoué par des mouvements de protestation sociale. Les manifestants espèrent profiter de la visibilité du Mondial pour faire entendre leurs revendications.