DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Naissance de l'UEE : Poutine souligne ne pas vouloir rebâtir l'Union soviétique

Vous lisez:

Naissance de l'UEE : Poutine souligne ne pas vouloir rebâtir l'Union soviétique

Taille du texte Aa Aa

L’Union économique eurasiatique vient de voir le jour à Astana. L’accord a été signé par les présidents russe Vladimir Poutine, bélarusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev.
Il sera effectif le 1er janvier 2015. Objectif : renforcer l’intégration entre ces pays déjà liés par une Union douanière depuis 2010.

Pour Vladimir Poutine, “cela ne signifie pas que la Russie veut rebâtir l’Union soviétique”.

“Cette union est économique et ne touche pas à la souveraineté des Etats participants”, a souligné Noursoultan Nazarbaïev.

L’Arménie et le Kirghizstan, deux autres ex-républiques soviétiques, ont annoncé leur intention de rejoindre cette union d’ici à la fin de l’année.

Au grand dam de Moscou, l’Ukraine n’y participera pas. Le nouveau président ukrainien, le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko élu dimanche, a d’ores et déjà annoncé que son cap serait une entrée à terme de l’Ukraine dans l’Union européenne.