DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle égyptienne, le jour d'après


Egypte

Présidentielle égyptienne, le jour d'après

Au lendemain de la victoire annoncée du candidat el-Sissi à la présidentielle égyptienne, et à l’issue d’un scrutin où l’opposition, peu représentée et réprimée, s’est massivement abstenue, Mohamed Sheikh Ibrahim, correspondant d’euronews au Caire, décrit le climat post-électoral :

“Les partisans d’Abdel Fatah el-Sissi ont commencé dès hier soir à célébrer la victoire écrasante de leur candidat.

Les responsables de campagne du candidat malheureux Hamdeen Sabbahi imputent quant à eux la défaite à une inégalité de moyens dans cette bataille électorale.

Ce matin, l’ambiance paraissait normale dans les rues, tout le monde attend désormais les décisions du nouveau président en matière d‘économie et de sécurité. Des décisions susceptibles d’apaiser les tensions et de rétablir l’ordre.

D’autant que la confrérie des Frères Musulmans, désormais interdite, ne reconnaît pas ces résultats et soutient que le taux de participation n’a dépassé pas les 10% ; elle dénonce l‘échec de la feuille de route élaborée peu après la destitution de Mohamed Morsi.

Cela ne rassure pas les égyptiens, qui appréhendent la prochaine étape, tant au niveau politique qu’au niveau sécuritaire.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

A Donetsk, les séparatistes comptent leur morts, certains corps vont rejoindre la Russie