DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vol MH370 : les signaux n'étaient pas ceux du Boeing disparu

Vous lisez:

Vol MH370 : les signaux n'étaient pas ceux du Boeing disparu

Taille du texte Aa Aa

Près de trois mois après la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, aucune trace tangible de l’appareil qui transportait 239 personnes n’a été retrouvée, et ce, malgré des recherches intensives dans l’océan indien.

Les enquêteurs pensent désormais que les sons détectés en avril dans le sud de l’océan Indien ne proviennent pas des boîtes noires du Boeing 777 disparu le 8 mars peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin.

Le vice-directeur des instruments maritimes au sein de la Navy américaine, Michael Dean, a attribué ces signaux acoustiques au bateau tractant la sonde ou aux “systèmes électroniques de la sonde”.

Mais les recherches vont continuer, toujours coordonnées par les Australiens.

Le vice-premier ministre Warren Truss se dit “confiant”, même s’il faudra peut-être des années pour apporter une réponse aux familles des passagers et de l‘équipage. Il serait de toutes façons difficile humainement et diplomatiquement d’arrêter de chercher l‘épave du Boeing.

En attendant les hypothèses conspirationnistes vont continuer de circuler, à tort ou à raison.