DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle syrienne : premiers votes au Liban et en Jordanie

Vous lisez:

Présidentielle syrienne : premiers votes au Liban et en Jordanie

Taille du texte Aa Aa

Les électeurs syriens commencent à voter en vue de la présidentielle du 3 juin prochain.
A Yarzé, dans l’est de Beyrouth, ils se sont bousculés ce jeudi pour glisser leur bulletin dans l’urne.

L’ambassade syrienne du Liban, l’une des 43 chancelleries à avoir mis en place un bureau de vote, a été prise d’assaut par des milliers de syriens, au point de créer des perturbations dans la capitale libanaise.

“Nous sommes là pour les élections. Nous espérons voir plus de réformes et nous choisirons un président qui sera un bon chef pour le pays”, affirme Haji Hussein, un réfugié syrien originaire de Damas.

Sur le bulletin de vote figurent trois candidats, et Bachar el-Assad apparaît flanqué de figures politiques de second plan.

A Amman, en Jordanie, pays qui accueille également des centaines de milliers de réfugiés syriens, des militants anti-Assad se sont donné rendez-vous devant l’ambassade syrienne.
“Non à la réélection du meurtrier!” ont-ils scandé.

“Je n’ai pas voté car les dés sont pipés, témoigne l’un d’eux, Hussein Al-Shoraiky. Les élections en Syrie ne vont pas changer ce que nous sommes en train de vivre. Le président Assad, quand il remportera ces élections, ne fera que répandre encore plus de sang.”

L’opposition syrienne et ses alliés qualifient ce scrutin de “farce”.
L’Arabie Saoudite, le Qatar, la France, le Royaume-Uni ou la Turquie ont interdit le vote sur leur territoire.