DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vol spatial : un dragon pour se passer de Soyouz

Vous lisez:

Vol spatial : un dragon pour se passer de Soyouz

Taille du texte Aa Aa

Voici le Dragon V2, le vaisseau spatial qui devrait pouvoir d’ici trois ans, transporter des astronautes américains vers la Station spatiale internationale.
La société américaine SpaceX du milliardaire Elon Musk a mis au point un module capable de transporter jusqu‘à sept astronautes, pour un prix trois fois moins élevé que ce que paient actuellement les Etats-Unis.
Le premier vol habité devrait avoir lieu en 2016 pour le Dragon V2 estime Elon Musk qui a une vision très précise de l’aventure spatiale :
“à long terme, nous envisageons la possibilité qu’il y ait des milliers de vols spatiaux par an, une base sur la Lune et une base sur Mars, nous deviendrons ainsi une espèce multi-planète, une véritable civilisation spatiale, c’est comme ça que les choses devraient se développer à l’avenir.”

Mais revenons sur Terre, à ce jour, tout l’enjeu pour la Nasa, c’est de ne plus dépendre des vaisseaux russes Soyouz pour envoyer ses hommes rejoindre l’ISS. En plus d‘être coûteux (70 millions de dollars le vol par astronaute), cela devient urgent, compte tenu des fortes tensions entre Moscou et Washington créées par la crise en Ukraine.