DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La robotique au service des personnes âgées

Vous lisez:

La robotique au service des personnes âgées

Taille du texte Aa Aa

Lea Mina Ralli, une Italienne de 94 ans, dispose à ses côtés d’un compagnon d’un nouveau genre : un robot, équipé d’un écran vidéo, qui lui permet de communiquer avec le monde extérieur. Baptisé GiraffPlus, ce projet européen vise à sécuriser la vie des personnes âgées à domicile. Un aide-soignant ou un proche peut ainsi se connecter à tout moment, notamment en cas d’accident.

“Je sais que s’il m’arrive quelque chose, si je tombe, si je m‘évanouis, je peux envoyer un message d’alerte avec la télécommande, explique Léa Mina. Il suffit d’appuyer sur le bouton vert et un docteur apparaît à l‘écran pour prendre de mes nouvelles. Je peux le voir et il peut me voir chez moi.’‘

Le robot a l’avantage d‘être mobile ce qui permet à l’aide-soignant de se déplacer virtuellement chez la personne en difficulté. Par ailleurs, des capteurs sont installés au domicile. Ils permettent de détecter des chutes ou encore de suivre l‘état de santé. Une alerte est émise en cas d’anomalie.

“L’idée est d’intégrer des capteurs qui sont en mesure d’effectuer différents types de contrôles, souligne Gabriella Cortellessa, technical Manager pour GiraffPlus. Il s’agit de contrôler, par exemple, des situations dangereuses dans la maison, telles que les fuites de gaz ou les fuites d’eau ou encore une pathologie éventuelle.’‘

Le projet GiraffPlus est testé actuellement par six Européens. Il sera étendu à une quinzaine de maisons d’ici la fin de l’année, avant peut-être d‘être commercialisé dès l’année prochaine.