DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Soudan : Condamnée à mort pour avoir épousé un chrétien


Soudan

Soudan : Condamnée à mort pour avoir épousé un chrétien

Meriam Yehya Ibrahim Ishag reste sans sa geôle soudanaise. Cette jeune femme a été condamnée à mort le 15 mai dernier pour avoir épousé un chrétien. Elle a donné naissance à son second enfant en prison, la semaine dernière. La justice soudanaise l’accuse d’apostasie, pour s‘être convertie elle aussi au christianisme, et d’adultère pour avoir épousé un non-musulman.

“Tout ce que nous voulons, c’est obtenir un ordre officiel de libération de Meriam, parce que nous ne croyons pas qu’elle ait commis un crime, que ce soit adultère ou apostasie. Et pour cause, elle est légalement mariée, et selon les accords en vigueur de la législation internationale, acceptés par le gouvernement soudanais, il ne devrait pas y avoir de crime d’apostasie”, conclu l’un des avocats de Meriam, Ali Elshareef.

Selon Amnesty International, Mme Ishag a été élevée en tant que chrétienne orthodoxe, la religion de sa mère, car son père était absent pendant son enfance. Quant à son mari, Daniel Wani, il s’agit d’un ressortissant américain originaire du Soudan du Sud.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvel attentat meurtrier au Nigeria