DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libération du soldat américain Bergdahl : la polémique enfle

Vous lisez:

Libération du soldat américain Bergdahl : la polémique enfle

Taille du texte Aa Aa

Les critiques continuaient de pleuvoir sur la décision de Barack Obama d‘échanger cinq talibans de Guantanamo contre le soldat Bowe Bergdahl. Capturé en juin 2009 dans l’est de l’Afghanistan, le sergent américain a recouvré la liberté samedi dernier, après cinq ans de détention aux mains des talibans. Des parlementaires républicains accusent le chef de la Maison blanche d’avoir créer un dangereux précédent. “Le président a enfreint une disposition de la loi en n’informant pas au préalable le Congrès, a indiqué un élu du Texas, MacThornberry. On peut toujours soutenir qu’il s’agissait d’un cas d’urgence et qu’il fallait agir rapidement, mais cette façon de violer la loi est également un danger pour la sécurité nationale.”

Les cinq anciens prisonniers de Guantanamo ont été transférés au Qatar, pays qui a servi de médiateur dans cet échange. Selon le secrétaire américain à la Défense, le gouvernement de Doha prendra les mesures nécessaires pour que les cinq hommes soient bien surveillés et ne représentent aucun danger pour les Etats-Unis.

Bowe Berghdal a été transféré à l’hôpital militaire américain de Landstuhl en Allemagne. Une partie de ces compatriotes s’interroge sur les circonstances de sa capture, certains militaires l’ayant accusé d’avoir déserté et d’avoir voulu fuir en Inde le jour de sa disparition.

Avec AFP et Reuters