DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : L'opposition boycotte la présidentielle


Syrie

Syrie : L'opposition boycotte la présidentielle

Une parodie de scrutin, c’est ainsi que l’opposition syrienne qualifie la présidentielle d’aujourd’hui. Une délégation d’observateurs américains, irlandais et canadiens a fait le déplacement, hier à Damas, pour s’assurer du bon déroulement de l‘élection. Mais la plupart des observateurs viendront sans doute de pays alliés du régime.

Bachar al-Assad brigue un troisième mandat et affronte deux parfaits inconnus. Maher Hajjar,un ancien communiste originaire d’Alep, et Hassan al-Nouri, petit entrepreneur qui fabrique des brosses à reluire. Une vingtaine d’autres personnes ont essayé, en vain, de se présenter. Leurs candidatures ont été rejetées par la commission électorale.

Dans les rues de Damas, les affiches de Bachar al-Assad sont omniprésentes. Sa victoire ne fait aucun doute. Il est à la tête du pays depuis la mort de son père, il y a 14 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Une tempête de sable meurtrière balaie Téhéran