DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Obama se pose en protecteur des pays de l'Est de l'Europe


Pologne

Obama se pose en protecteur des pays de l'Est de l'Europe

Le président américain Barack Obama s’affiche aux côtés des dirigeants de l’Est de l’Europe. Il assistait ce mercredi à Varsovie aux cérémonies du 25ème anniversaire des premières élections semi-démocratiques en Pologne. Des élections qui allaient ouvrir la voie à la chute du communisme.

Mais sa présence avait une portée particulière en raison de la crise en Ukraine. Le président américain a invoqué le traité de l’Atlantique nord pour rassurer ses alliés de l’Otan qui s’inquiètent de l’attitude russe dans la région.

“L’article 5 est clair, a-t-il indiqué. Une attaque contre un des membres constitue une attaque contre tous. En tant qu’alliés, nous avons un devoir solennel, une obligation résultant d’un traité, c’est de défendre votre intégrité territoriale. Et nous le ferons. Nous sommes ensemble maintenant et pour toujours. Votre liberté est aussi la nôtre. La Pologne ne restera jamais seule. L’Estonie ne restera jamais seule. La Lettonie ne restera jamais seule. La Lituanie ne restera jamais seule. La Roumanie ne restera jamais seule.”

Le président américain a apporté un soutien sans équivoque au président ukrainien fraîchement élu, Petro Porochenko, dénonçant au passage le comportement du Kremlin.

“Les grandes nations ne doivent pas s’en prendre aux plus petites ou imposer leur volonté avec des armes ou par le biais d’hommes masqués prenant le contrôle de bâtiments. Un trait de plume ne doit pas donner lieu à la violation d’un territoire. C’est pour cela que nous n’acceptons pas que la Russie occupe la Crimée ou qu’elle viole la souveraineté de l’Ukraine. Nous, pays libres, resterons unis. Tout nouvelle provocation ne fera qu’isoler davantage la Russie, qui en paiera le prix,” a-t-il souligné.

Barack Obama devait ensuite s’envoler pour Bruxelles pour assister à un sommet du G7 avant de se rendre en France pour participer vendredi aux cérémonies marquant le 70ème anniversaire du Débarquement.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les 25 ans de Tiananmen: sujet tabou en Chine continentale