DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La présidentielle syrienne "est une honte" selon Washington


Syrie

La présidentielle syrienne "est une honte" selon Washington

Le scrutin devrait, sans surprise, être remporté par Bachar al-Assad, qui a voté hier (lundi 3 juin) à Damas. Face à lui, deux autres candidats, considérés comme des faire-valoirs. Les partisans d’Assad, qui brigue un troisième mandat de sept ans, se félicitent déjà du taux de participation. Les bureaux de vote sont restés ouverts cinq heures de plus que prévu, mais seuls 40 % du territoire a pu se prononcer. Le reste est dévasté par les combats.

L’opposition syrienne, ainsi que ses alliés arabes et occidentaux dénoncent une “farce”. Une farce que des habitants de la banlieue d’Idlib mettent en scène dans une vidéo postée sur le net et dans laquelle ils jettent leurs chaussures dans une urne de fortune.

Plus de 15 millions de Syriens étaient appelés aux urnes, dans un pays à feu et à sang depuis trois ans. La guerre civile a fait plus de 162 000 morts, et déraciné quelque neuf millions de personnes, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Obama réaffirme son soutien aux dirigeants des pays de l'Est de l'Europe