DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le britannique Lloyds se retire d'un accord avec le pétrolier russe Rosneft

Vous lisez:

Le britannique Lloyds se retire d'un accord avec le pétrolier russe Rosneft

Taille du texte Aa Aa

Les retombées de la tension grandissante entre l’Occident et la Russie sont parvenues jusqu‘à la City, le centre des affaires à Londres quand Lloyds Banking Group a décidé de se retirer des discussions entre plusieurs banques et le pétrolier britannique BP sur un prêt concernant l’achat de pétrole brut et de produits raffinés par Rosneft. Le groupe pétrolier public russe est détenu à près de 20% par BP.
Le prêt bancaire que négociait BP auprès de Lloyds Banking Group et de plusieurs autres banques se monte à un peu moins de 1,5 milliard d’euros.
L‘élément qui permet aussi de comprendre un peu mieux la décision de Lloyds, se nomme Igor Setchine, le Pdg de Rosneft. Il figure sur la liste des personnalités russes, proches du pouvoir, sanctionnées par les Etats Unis et l’Union européenne.