DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux gouvernements à la tête de la Libye et un général dissident en quête de pouvoir

Vous lisez:

Deux gouvernements à la tête de la Libye et un général dissident en quête de pouvoir

Taille du texte Aa Aa

La Cour suprême libyenne se prononcera lundi sur la légalité du gouvernement du Premier ministre Ahmed Maïtik. Elu il y a deux semaines lors d’un scrutin chaotique contesté par de nombreux parlementaires, il était entré en fonction ce lundi. Ses avocats ont immédiatement fait 
appel.

Le pouvoir central en Libye est plongé dans un imbroglio politique avec deux gouvernements se disputant la légitimité du pouvoir.

Le Premier ministre sortant Abdullah al-Thinni occupe toujours le siège du gouvernement à Tripoli et compte bien continuer à diriger.

Sans compter qu’Ahmed Maïtik est aussi contesté par les forces laïques, rassemblées autour du général dissident Khalifa Haftar, qui a lancé une opération militaire contre les terroristes islamistes à Benghazi.

Hier, ce général a été la cible d’un attentat, tout comme le siège du gouvernement touché par une roquette.

Il y a près de trois ans que le régime de Mouammar Kadhafi a été renversé, et c’est toujours le chaos dans le pays.