DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Salaires en retard dans la bande de Gaza


Gaza

Salaires en retard dans la bande de Gaza

Les fonctionnaires employés par le Hamas dans la bande de Gaza sont en colère. Ils n’ont pas pu retirer leurs salaires, et les banques ont été fermées. Depuis que l’Egypte a bloqué les tunnels de contrebande à la frontière, le gouvernement du Hamas faisait face à une crise de liquidités depuis plusieurs semaines, et était dans l’impossibilité de les payer. Le gouvernement d’union nationale formé, ces fonctionnaires espéraient bien que la situation changerait.

“La banque a été fermée aujourd’hui et comme vous pouvez le constater, la police et les forces de sécurité dans la bande de Gaza empêchent les banques d’ouvrir leurs portes et les gens de pouvoir retirer leurs salaires.”

“Les banques sont fermées, et même si les salaires sont arrivés, elles refusent de nous les donner. Nous leur avons demandé pourquoi? Nous voulons nos salaires. Ils ont dit que l’accord était intervenu seulement hier et qu’on serait payé le mois prochain.”

Le gouvernement d’union nationale est entré en fonction lundi, et rien n’est pas encore en place. Depuis 2007, 70 000 fonctionnaires de la bande de Gaza ont continué à être payés par l’Autorité palestinienne et 40 000 environ par le Hamas.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Deux gouvernements à la tête de la Libye et un général dissident en quête de pouvoir