DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une vie en jaune et vert


Sport

Une vie en jaune et vert

Nelson Paviotti est sans doute le supporteur le plus inconditionnel de la Seleção.

Cet avocat qui habite à Campinas, dans l’Etat de São Paulo, ne s’habille qu’aux couleurs du drapeau brésilien : le jaune, le vert, et accessoirement le bleu et le blanc.

Il avait juré qu’il porterait ce genre de vêtements jusqu‘à la fin de sa vie si Raï et ses coéquipiers remportaient la Coupe du monde en 1994.

Nelson Paviotti : “Je me sens comme un patriote qui aime le Brésil, qui aime sa terre et ses habitants et qui nourrit de grands espoirs pour le futur de son pays. Je rêve d’un avenir plus radieux, plus prometteur, où la vie serait meilleure.”

Nelson Paviotti a poussé le vice jusqu‘à parer sa maison de jaune et de vert.

Même chose pour ses voitures qu’il conduit fièrement suscitant la curiosité des passants.

Surtout à l’approche du Mondial que le Brésil ouvrira vendredi prochain en jouant face à la Croatie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Les artistes croates en mission