DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les médias hongrois en guerre contre une super-taxe

Vous lisez:

Les médias hongrois en guerre contre une super-taxe

Taille du texte Aa Aa

Écran noir !

Des dizaines de chaînes de télévision, stations de radio et sites internet ont cessé d‘émettre pendant 15 minutes hier. Un geste sans précédent dans un pays de plus en plus polarisé.

Ces médias dénoncent le plan du gouvernement populiste qui prévoit d’imposer jusqu‘à 40% les revenus publicitaires.

Une nouvelle taxe ciblée selon eux et qui vise à aggraver la mainmise des autorités de Budapest sur leur secteur.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Viktor Orban en 2010, cette politique a déjà été appliquée aux télécommunications, à la distribution, à l‘énergie et aux banques.

Même des médias réputés proches du très conservateur Fidesz se sont associés à la contestation.

Selon les syndicats, la nouvelle taxe va “paralyser” et acculer à la faillite de nombreux médias et agences publicitaires. Une mesure qui intervient alors qu’une véritable main de fer s’est abattue sur les médias publics.