DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rencontre avec le chanteur officiel de la Coupe du monde de foot


le mag

Rencontre avec le chanteur officiel de la Coupe du monde de foot

En partenariat avec

Et voici la version espagnole de la chanson officielle de la coupe de monde de Football.

Le lauréat du jackpot est Carlos Vives. Le chanteur colombien est un habitué des Grammy awards et des Latin Grammy awards dont il a chez lui sept exemplaires.

Carlos Vives : “Avec la chanson La copa de todos pour le mondial je sens que, et cela peut paraître un peu prétentieux, de toutes les chansons que j’ai écoutées qui ont été faites pour le mondial c’est celle qui contient le plus ce sentiment du football, cette sensation d’un homme qui crie pour un but.”

Il vit aujourd’hui entre Miami et Bogota et il est considéré comme un artiste glocal. Cette fusion entre globalisation et enracinement.

Carlos Vives : « Cela peut vous paraître drôle mais quand j’ai commencé à faire un son nouveau j’avais travaillé sur de la musique vallenata pour la télévision et ce d’une manière conventionnelle, traditionnelle et j’avais travaillé sur le mouvement du rock hip-hop et je voulais avoir un groupe. Il s’appelait Carlos Vives y la Provincia. Y la Provincia parce qu’avec le temps j’ai découvert que de nombreux musiciens, y compris des professionnels, des médecins qui arrivaient dans ma ville de Santa Marta, venaient de la province. Les meilleurs artistes que j’ai vus, les meilleurs musiciens venaient tous de villages de la province. »

“Volvi a nacer” autrement dit “Renaître” est un titre emblématique qui avait marqué la fin d’une traversée du désert de Carlos Vives après un début de carrière comme acteur dans les télénovelas. Carrière ensuite orientée vers la musique.

Carlos Vives : « Il ne faut pas cesser de travailler parce qu‘à la fin je suis resté sans travail pendant 8 ans mais je crois que la force c’est de ne pas perdre foi dans ce que nous faisons et si la vie m’avait orienté dans une autre direction je crois que j’aurais dû me battre pour avoir quelque chose mais j’aurais été reconnaissant à la vie de la même façon. Il aurait fallu que je travaille aussi dur. »

Aujourd’hui Carlos Vives est un des Colombiens les plus connus au monde. Et c’est dans son pays d’origine qu’il produit sa musique.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Ces artistes syriens en exil