DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles vagues de violence en Libye


Libye

Nouvelles vagues de violence en Libye

Ce vendredi, des heurts ont à nouveau éclaté à Tripoli. Opposants et partisans du général dissident Khalifa Haftar se sont affrontés place des Martyrs, haut lieu du soulèvement contre le régime de Khadafi il y a près de trois ans. La police n’a pas réussi à séparer les deux camps, venus manifester dans les rues de la capitale libyenne. Des coups de feu auraient été tirés. Des affrontements qui s’inscrivent dans une longue série de violences, hors de contrôle, notamment à l’est du pays, et qui ont poussé l’ancien haut gradé à lancer une vaste opération antiterroriste sur Benghazi il y a trois semaines. Des raids aériens ont pris pour cible les positions de groupes islamistes. Nouvel homme fort de la Libye pour les uns, traître à la révolution pour ses détracteurs, qui l’accusent de préparer un coup d’Etat, Khalifa Haftar est devenu le symbole de la crise politique qui secoue la Libye, et se retrouve avec deux gouvernements :celui d’Ahmed Miitig, élu le mois dernier, et soutenu par les islamistes, et l’ancien exécutif d’Abdallah Al -Teni, qui, de son côté, refuse de laisser sa place. La Cour Suprême doit se prononcer sur le vote du mois de mai ce lundi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kosovo : explosion meurtrière dans une centrale thermique