DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Égypte : l'espoir des partisans d'Al-Sissi


Egypte

Égypte : l'espoir des partisans d'Al-Sissi

Avec Abdel Fattah al-Sissi à la présidence de la République, l’armée conforte son emprise sur l‘Égypte. Jouissant d’un véritable culte de la personnalité depuis près d’un an qu’il dirige de facto le pays d’une main de fer, le maréchal est désormais le dirigeant légitime du pays.

Ce matin la police et les forces spéciales ont verrouillé l’accès à la Cour constitutionnelle du Caire pour permettre le bon déroulement de la cérémonie d’investiture du nouveau président.

Pas question de risquer des manifestations d’opposants. Seuls les supporters d’Abdel Fattah al-Sissi ont pu approcher le bâtiment. Des supporters qui comptent sur le nouvel homme fort de l‘Égypte pour sortir leur pays de la crise économique et de la violence.

“Félicitations au nouveau président”, dit une femme.” Nous lui demandons de s’occuper des jeunes parce qu’ils doivent travailler et ils ont besoin de logements. L’Egypte a besoin d’un bon président et al-Sissi est un homme bon.”

“Nous lui demandons d‘être attentif à notre pays, d’apporter la justice sociale et la sécurité parce que la sécurité est indispensable pour attirer les investissements”, ajoute un homme.

“Le peuple égyptien souffre depuis 3 ans. Nous demandons au président de s’occuper des pauvres et de ceux qui font les poubelles pour se nourrir. Nous voulons aussi la sécurité”, déclare un supporteur du nouveau président.

La place Tahrir, symbole de la Révolution égyptienne, est redevenue le carrefour embouteillé qu’il était. Mais ce matin, les blindés de l’armée en ont pris le contrôle pour éviter toute manifestation de l’opposition.
Encore une fois, seuls les partisans du nouveau président ont été admis derrière les fils barbelés pour faire la fête.

“Maintenant qu’il a été investi, de nombreuses difficultés attendent le nouveau président”, note l’envoyé spécial d’Euronews Mohammed Shaikhibrahim. “Les dossiers les plus urgents sont l‘économie et la sécurité. On se demande également quelle sera l’attitude d’Abdel Fattah al-Sissi face aux Frères Musulmans.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jour de vote au Kosovo