DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coupe du monde 2014 : sécurité renforcée au Brésil


Brésil

Coupe du monde 2014 : sécurité renforcée au Brésil

C’est un pays affichant l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde qui s’apprête à recevoir des centaines de milliers de touristes.
A quelques jours du coup d’envoi de la Coupe du monde 2014, le Brésil a détaillé ses dispositifs de sécurité. Un poste, auquel est affecté un budget d’environ 590 millions d’euros.

Si les manifestations font partie des scénarios les plus redoutés, les autorités doivent se préparer à toute une série de possibilités, allant de la rixe entre supporters à l’attaque terroriste.

L’Etat de Rio de Janeiro s’est doté en 2013 d’un centre de commandement et de contrôle, sorte de “Big Brother” sécuritaire, qui doit permettre de mieux coordonner le maintien de l’ordre lors du Mondial.

Dans l’une de ses salles sont connectées 3.000 caméras installées dans Rio de Janeiro, où sont aussi déployés 20 000 policiers, sur les 170 000 membres des forces de l’ordre préparés pour l‘événement.
Le gouvernement brésilien a également acheté des drones, des lunettes de reconnaissance faciale, des robots, censés accompagner les policiers, tandis qu’une centaine de leurs collègues issus de 40 pays collaboreront avec les autorités brésiliennes dans le secteur du renseignement.

Si la probabilité d’une attaque terroriste au Brésil est jugée très faible, le gouvernement a du ajuster ses protocoles de prévention et de combat. L’armée dispose d‘équipes de défense chimique, radiologique et nucléaire.

Fin mai les forces de sécurité brésiliennes ont organisé un simulacre d’attaque radioactive dans le métro de Rio de Janeiro.
La semaine dernière, c’est le stade Maracana qui faisait l’objet d’un exercice d‘évacuation. Ce stade accueillera son premier match de la Coupe le15 Juin prochain, un match qui opposera l’Argentine à la Bosnie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Irak: Mossoul aux mains des djihadistes, le gouvernement en appelle aux volontaires