DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak: Mossoul aux mains des djihadistes, le gouvernement en appelle aux volontaires


Irak

Irak: Mossoul aux mains des djihadistes, le gouvernement en appelle aux volontaires

En Irak, des centaines d’hommes armés ont pris le contrôle de Mossoul ce mardi, aux termes de combats avec l’armée. Cette ville, située dans le nord du pays, est la deuxième plus grande d’Irak après Bagdad. Les troupes régulières ont battu en retraite.

Par milliers, les civils fuient la ville pour tenter de se réfugier dans le Kurdistan voisin.

Les autorités dans la capitale reconnaissent que c’est toute la province de Ninive dans le nord qui est désormais aux mains des groupes djihadistes.

Face à cette situation, le Premier ministre Nouri al-Maliki a demandé au parlement de décréter l’“état d’urgence”. Il a, par ailleurs, proposé de fournir des armes à tous les citoyens volontaires pour aller combattre les insurgés.

Certaines sources affirment que les rebelles se dirigent désormais vers le sud en direction de Bagdad. Ces groupes djihadistes, actifs dans le nord et l’ouest de l’Irak, appartiennent l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), un mouvement radical sunnite qui opère également en Syrie. Il voue une haine au gouvernement du chiite Nouri Al-Maliki. Il est appuyé localement par des tribus hostiles aux autorités centrales.

Depuis le début de l’année, le pays s’enfonce dans une spirale de violences interconfessionnelles. Chaque mois, les morts se comptent par centaines.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël : Reuven Rivlin succède à Shimon Peres à la présidence du pays