DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran et Turquie, une alliance stratégique

Vous lisez:

Iran et Turquie, une alliance stratégique

Taille du texte Aa Aa

Les deux pays ont décidé hier, lundi 9 juin, de doubler leurs échanges commerciaux en 2015. L’annonce a fait grand bruit lors de la visite historique d’Hassan Rohani à Ankara, la première d’un président iranien en Turquie depuis 18 ans. Une entente économique qui ne se traduit pas forcément en politique extérieure, surtout en ce qui concerne la Syrie.

L’Iran et le Hezbollah libanais sont les principaux alliés du régime de Damas, alors que la Turquíe fait partie de la coalition qui appuie les rebelles. Téhéran et Ankara ont en revanche trouvé un terrain d’entente sur le nucléaire

“Nous voulons un Moyen-Orient non seulement débarrassé de ses armes nucléaires, mais aussi de toutes ses armes de destruction massives”, précise le président iranien. “Notre but est que toutes les nations puissent avoir recours à la technologie nucléaire à des fins pacifiques.”

Une délégation iranienne s’entretient actuellement avec des interlocuteurs américains à Genève pour tenter de progresser sur ce dossier avant une réunion qui pourrait être décisive la semaine prochaine à Vienne.