DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Jour J de la fièvre brésilienne


the corner

Le Jour J de la fièvre brésilienne

Brésil-Croatie

Dans quelques heures nous serons des millions à suivre le coup d’envoi de la 20ème édition de la Coupe du Monde.

Le Brésil affronte la Croatie et jamais une équipe n’a eu autant de pression sur ses résultats. Favorite de la compétition, la Seleçao débute son tournoi face à la Croatie. Et tout le monde attend une victoire jeudi soir à Sao Paulo. Dans un climat tendu et marqué par les tensions sociales, une victoire ferait office de bouffée d’oxygène pour toute une population. En tout cas la confiance règne du côté des coéquipiers de Thiago Silva qui ont remporté leurs neuf derniers matchs amicaux.

L’adversaire de ce match d’ouverture est tout sauf un cadeau. La Croatie, sans doute l‘équipe la plus forte du groupe A derrière le Brésil, a largement les moyens de gêner son hôte. les Croates ont des joueurs évoluant dans les plus grands clubs européens avec notamment Olic, Modric et Rakitic. Mandzukic est suspendu mais les Croates ont prouvé qu’ils avaient les nerfs solides en passant par un barrage contre l’Islande pour se qualifier.

Le pronostic du service des sports d’euronews

Vous avez encore quelques heures pour nous faire part de vos pronostics pour le match d’ouverture. On se trompe peut-être, mais on tente quand même. Difficile d’envisager une défaite du Brésil en match d’ouverture. Après environ douzes secondes d’intenses débats, le service des sports prédit une victoire brésilienne 2 buts à 1.

Vous pouvez vous aussi jouer le jeu en utilisant ce hashtag sur nos pages des réseaux sociaux pour donner votre pronostic.


Les étoiles du Mondial

Durant cette Coupe du monde, tous les regards seront braqués sur une pléiade de talents tels que Messi, Ronaldo, Ramos ou Klose. Ils ont tous un point commun : briller.

Sa préparation au Mondial a été perturbée par des blessures, mais Cristiano Ronaldo, la star du Real Madrid, capitaine et attaquant-vedette du Portugal jouera dès lundi face à l’Allemagne.

L’Argentin Lionel Messi, quadruple ballon d’or et attaquant de Barcelone joue sa 3ème Coupe du Monde et espère un sacre pour entrer dans le panthéon des Pelé, Maradona et autre Zidane.

Les Brésiliens voient en lui le successeur de Pelé. Neymar n’a que 22 ans et son talent pourrait conduire la Seleçao à remporter son 6ème titre et faire oublier le rêve brisé de 1950.

L’Allemand Miroslav Klose, 36 ans n’a que deux buts à marquer pour battre le record de l’ex-attaquant brésilien Ronaldo, 15 buts en Coupes du monde.

Le défenseur espagnol Sergio Ramos, héros de la Décima du Real Madrid pourrait bien être le prochain Ballon d’or.

La fièvre du Mondial

La Coupe du monde suscite toujours autant d’engouement.

La fièvre du ballon rond s’est emparé de la planète, le Christ rédempteur est dans le ciel australien. Tee-shirts, drapeaux, fanions, le business de la Coupe du Monde bat son plein comme ici au Bangladesh. Et tout est bon pour célébrer l‘événement sportif.
En Thaïlande, les éléphants sont mis à contribution. Au Japon, ce sont les otaries qui marquent des buts. En Corée du Sud, match de foot aquatique. Enfin si vous ne savez pas comment démontrer votre passion à votre équipe préférée, le maillot pour chien est à la dernière mode en Argentine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

The Corner, spécial Mondial 2014