DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre irakien affirme qu'un complot a été fomenté contre le pouvoir de Bagdad

Vous lisez:

Le Premier ministre irakien affirme qu'un complot a été fomenté contre le pouvoir de Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Nouri al-Maliki crie au complot. Le Premier ministre irakien a réagi aux attaques des insurgés sunnites et aux évènements très inquiétants de la journée… Pour lui, clairement, les militants d’Al-Quaïda n’ont pas pu agir seuls :

“Je me demande ce qui s’est passé et comment c’est arrivé et comment certaines unités se sont effondrées, a t-il déclaré lors de son discours hebdomadaire à la télévision. Et je connais les raisons, mais ce n’est pas le jour pour blamer ceux qui ont participé à ces opérations ou comment elles se sont déroulées, d’où elles sont parties, qui a ordonné le retrait des troupes pour installer la confusion”.

Le gouverneur de la province de Ninive affirme de son côté avoir prévenu les autorités centrales des menaces islamistes mais que celles-ci ne l’ont pas pris au sérieux :

“Malheureusement Bagdad, et spécialement le Premier ministre Maliki, ne nous ont pas écoutés. Il a écouté son général, plus que le gouvernement de Mossoul”.

Selon Athil al-Nujaifi, le groupe EIIL est fourni en armes par sa filière en Syrie, où les combattants sunnites ont enregistré des progrès également ce mercredi.